Hommage à Monsieur Paul BOCUSE

 

Merci Monsieur BOCUSE  

 

 

Lorsqu’au début de l’année 1993 Monsieur Paul HAEBERLIN nous demande si nous voulons bien accueillir Monsieur Paul BOCUSE pour lui faire visiter notre lycée, nous aurions bien du mal à refuser ! Nous en sommes fiers et en même temps un peu perplexes : que pourrions-nous bien apporter à cet immense professionnel ?

A son arrivée, nous sommes séduits par sa gentillesse, sa simplicité, sa volonté de « ne pas déranger » mais aussi par l’intérêt qu’il témoigne devant nos installations.

C’est que la visite n’est pas seulement « de courtoisie » !

Président du prestigieux concours décernant le titre de Meilleur Ouvrier de France, pour la Classe 1 (métiers de la restauration) il veut faire taire les rumeurs qui entourent les épreuves terminales, pour le titre de cuisinier, entachées de manque de transparence, voire d’irrégularités.

Pour redonner toute sa crédibilité au titre envié, il aimerait organiser la finale nationale en province afin d’échapper à la pression des professionnels de la capitale.

L’enjeu est de taille, il juge nos équipements bien suffisants mais serons-nous à la hauteur de l’évènement ?

Rendez-vous est pris pour l’automne.

 

L’organisation est « colossale » d’autant plus qu’aux épreuves nationales de cuisine, pour les 44 finalistes sélectionnés sur le territoire, le C.O.E.T. (Comité d’Organisation des Expositions du Travail) responsable du concours, décide de nous confier, en grande première, la finale du concours pour l’accès au titre de « Maitre du service et des arts de la table » comprendre « Maitre d’Hôtel Meilleur Ouvrier de France ».

 

Tout notre lycée est concerné, les cours sont chamboulés, les horaires modifiés : on commence tôt pour finir tard ! La communauté éducative coopère et les élèves sont quasiment tous volontaires. Comment ne pas l’être ?

Trois jours durant, nous allons côtoyer les plus grands cuisiniers au monde ; les cuisines et les restaurants sont investis par les professionnels aux réputations internationales, pratiquement tous arborant le col « bleu, blanc, rouge » significatif de leur rang.

De toute leur vie, les élèves n’auront sans doute plus le bonheur de partager ces moments d’exception avec autant de célébrités professionnelles.

 

Ce qui impressionne le plus, outre sa présence du matin au soir, c’est la personnalité de Monsieur Bocuse, aimable, accueillant, ne refusant jamais une photo, un autographe, agrémentés d’un bon mot, d’un encouragement. Bien loin de l’image starisée que tentent de lui donner certains médias, Monsieur Bocuse est d’une simplicité à toutes épreuves et d’une formidable humanité que même le sérieux des enjeux et la rigueur du déroulement des épreuves des concours ne peuvent altérer.

Les élèves qui, dès le matin aux aurores, partagent leur petit déjeuner avec Monsieur Bocuse, plateau en mains, ne sont pas prêts d’oublier ce moment d’exception, pas plus que ceux qui s’installent à ses côté, le midi au self-service, devant une assiette de frites.

 

Nous craignions de ne pas être à la hauteur …

Pour les finales nationales de l’an 2000 le COET n’hésite pas à nous confier, de nouveau, l’organisation des concours pour les Cuisiniers, les Maîtres d’Hôtel et nous  ajoute même la première nationale de la finale des Meilleurs Ouvriers de France en Sommellerie.

 

Avec un plaisir partagé, nous retrouvons Monsieur Bocuse, entouré des grands professionnels, accompagnés des meilleurs représentants de nos métiers.

A nouveau, tous offrent aux élèves l’image d’artisans courageux, volontaires mais aussi soucieux de partager leur savoir, leurs expériences et, à l’image de Monsieur Bocuse, de donner aux jeunes ce formidable exemple de jovialité, de sincérité et de profonde humanité.

 

Merci Monsieur Bocuse

 

                                     

                                                                      le 20 janvier 2018

 

                                                                  Jean-Pierre Dézavelle

                                                             Chef de Travaux Honoraire

                                                            du Lycée  Alexandre Dumas

                                                                 Illkirch - Graffenstaden

 

 

entete11.jpg
parlement.jpg